A coup de poésie

 » Il en faut bien du courage pour faire silence et déserter le monde. Ne pas aboyer aux mollets des idées qui n’en sont pas, des rébellions qui ne sont que des postures, des déguisements, des surgissements d’ego à jets continus.

Il en faut bien du courage pour ne pas participer à ce macabre festin des commentaires, des complots, des idées toutes faites, toutes défaites. Circuit fermé, radotage obsessionnel, boucle du rien qui tourne sur elle-même, morbidité de l’instant où tout doit se jouer, s’exposer, s’affirmer en une vérité intangible.

Il en faut bien du courage pour s’extraire de ce magma, de cette absence de sens et de présence véritablement humaine. Déserter, partir marcher au loin, assez loin pour ne plus entendre et ne plus voir, du monde ce relan de monde, cette rumeur très noire et très cynique qui creuse dans les cœurs et les esprits, jour après jour, milliers et millions de petites tombes qui ne se refermeront jamais plus.

Moi je m’éloigne à coups de poésie, à chacun son geste pour faire silence et déserter ce monde … pour mieux en être proche.”

Jacques Dor

Photos : Ilha do Mel – Brésil

Publié par

Entrepreneur, écrivain et globe-trotter. L'homme le plus léger, le plus libre et le plus heureux du monde;-)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s