Argentine 2

Le voyage immobile – rêves confinés à Puerto Piramides (Peninsula Valdès)

En Argentine, on ne plaisante pas avec la viande ! Ici, sa cuisson est un Art. On la mange plutôt cuite mais de telle manière qu’elle soit toujours savoureuse et savamment juteuse. Ce sont des décennies d’expérience, des générations de gauchos réunis dans l’immense Pampa, autour d’un foyer réchauffant leurs espoirs de lendemain qui chantent et de cocineros qui ont domestiqué le feu pour élaborer ce qu’il convient d’appeler la science de la cuisson. 
Ici, l’Ami Marco, gardien de ma moto qui m’attend patiemment à Puerto Piramides, m’enseigne l’art de cuire la viande de boeuf. Il faudra plusieurs bouteilles de Malbec pour en saisir toute la subtilité…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LA SUITE ?

Après un rapatriement en France pour cause de pandémie mondiale et au terme de 10 mois de confinement chez les Gaulois, j’ai de nouveau des fourmis dans les jambes et des envies de vastes horizons. L’aventure continue, en Afrique cette fois-ci, pour un long périple qui devrait me mener du Sénégal jusqu’à l’Afrique du Sud puis remonter vers l’Ethiopie.

18 mois de voyage environ, en solitaire et en 4×4, 26 pays à traverser et sans nul doute des dizaines de chroniques à écrire, l’envie de découvrir une Afrique positive et plein d’espérance, loin des clichés habituels et des images de cartes postales, des centaines de rencontres improbables aussi et des paysages à couper le souffle.

Vous êtes-prêts ? Alors, attachez votre ceinture….