Bienvenue

Ce blog regroupe les images de mon Tour du Monde ainsi que des textes inédits et de nombreuses chroniques non-éditées dans mon livre. Bonne visite et bon voyage…

Chaussure à son pied

M’étant posé quelques jours dans la petite ville de Tarija, agréable capitale de la principale région viticole de Bolivie, j’en ai profité pour souffler un peu, réfléchir à la suite de mon périple, régler quelques petites affaires urgentes et procéder à une révision complète de ma moto, ma précieuse et fidèle monture avec laquelle je…

Lire plus

Soirée clandestine

Chers amis, chers lecteurs qui me faites l’amitié de me suivre dans mes plus folles pérégrinations, je ne m’attendais pas à vivre une telle chose et à vous faire partager, de manière si immédiate et transparente, ce qui vient de m’arriver. Pour être franc, je vous écris ce témoignage, quelques heures à peine après avoir…

Lire plus

La main tendue

Derrière les beaux paysages, les lieux incontournables à visiter, tant vantés par les agences de tourisme, pour que le touriste occidental puisse s’exclamer un jour, au détours d’une confortable conversation: “j’ai fait la Bolivie”, j’ai les yeux embués et le coeur rageur. Derrière les selfies si promptement instagrammés, faire-valoir de vies où les apparences sont…

Lire plus

Toujours sur la route…

La plume hésitante plutôt que de s’emmêler les pinceaux… L’écriture à la place de la peinture… La page blanche qui replace une toile immaculée et tendue sur un écheveau. 5:14 minutes pour vous. Une vie désormais pour moi. On the road, le clip de ma vie, pour une fois en bande son. Avouez que ça…

Lire plus

L’Éclaireur

Comme souvent, à l’heure où la ville est enfin plongée dans un silence narcotique, l’insomnie frappa au carreau de cette chambre du bout du monde qui se prend, durant une ou plusieurs nuits, pour mon domicile fixe.  En vérité, je fus extirpé du sommeil par un mot lancinant qui tournoyait dans mes pensées. Malgré mes…

Lire plus

La Paz, la vertigineuse…

Bienvenus à La Paz, la capitale « administrative » la plus haute du monde (la ville de Sucre étant la capitale réelle et historique de la Bolivie);-) La Paz est toujours un choc visuel et émotionnel. Unique au monde, vertigineuse et grouillante de vie au fond de ce chaudron suspendu à 3500 mètres d’altitude où…

Lire plus

La route.. à mort !

Comment quitter la région de La Paz sans avoir descendu la Route de la mort ?  Et que vaudrait une vie sans cette ribambelle de frissons qui nous parcourent parfois l’échine et nous coupe le souffle en nous mettant face à nos propre vertiges ? La désormais mythique Ruta de la Muerte ou Ruta de las Yungas, n’a rien d’accueillant…

Lire plus

La magie du Titicaca

J’étais allé passer quelques jours sur le Lac Titicaca lors de mon séjour au Pérou. J’avais laissé ma moto dans un petit hôtel de Puno, principale ville péruvienne et port de pêche qui règne sans partage sur les rives péruviennes du lac. Le Pérou se partage le plus haut lac navigable au monde et le…

Lire plus

Au cœur de l’Amazonie…

Lorsque l’on évoque la Bolivie, on pense souvent au Salar d’Uyuni, le plus grand et haut désert de sel au monde, aux sommets majestueux et enneigés des Andes qui nous toisent à plus de 5000 mètres d’altitude, alors qu’on sillonne durant des heures les hauts plateaux de l’Altiplano, eux-mêmes suspendus à plus de 3000 mètres.…

Lire plus

La petite musique du matin

Une nouvelle nuit chavirée, perchée à trois mille huit-cents mètres d’altitude, à lutter avec la quadruple couverture recouvrant ce lit sans fioriture, unique mobilier de cette chambre glacée, avec comme seule lumière, cette lueur blafarde diffusée par un plafonnier se résumant à une simple ampoule. Le son rapproché et lancinant des vagues, venues s’échouer sur…

Lire plus

La tête dans la Lune…

“Tu as laissé dans l’herbe et dans la boue tout un hiver souffrir le beau parasol rouge et rouiller ses arêtes, laissé la bise abattre la maison des oiseaux sans desserrer les dents, à l’abandon laissé les parterres de roses et sans soin le pommier qui arrondit la terre. Par indigence ou distraction tu as…

Lire plus

Vous n’y couperez pas !

Après la coupe du Monde, voici venue l’occasion de célébrer… le monde de la Coupe ! L’errance géographique et littéraire, en tant que comme mode de vie, recèle parfois de particularités surprenantes qui échappent au voyageur en déplacement professionnel de courte durée ou en villégiature pour simplement une poignée de semaines. Ainsi, lorsque l’on choisit de…

Lire plus

Lève les yeux, Hannah !

« Je suis désolé, mais je ne veux pas être empereur, ce n’est pas mon affaire. Je ne veux ni conquérir, ni diriger personne. Je voudrais aider tout le monde dans la mesure du possible, juifs, chrétiens, païens, blancs et noirs. Nous voudrions tous nous aider, les êtres humains sont ainsi. Nous voulons donner le bonheur…

Lire plus

L’homme invisible est légion

Je te vois  Toi, mon ami le sans-sous, le mendiant, défroqué du monde du fric, qui fait la manche sur nos trottoirs, toi le squatter d’un carré de bitume en marge de nos jungles urbaines, je te vois. Toi, ma camarade accablée de fatigue, rincée à la tâche et abrutie d’ennui, je te vois somnolant…

Lire plus

La Vallée des âmes

Avant que nous allions nous perdre quelques jours au cœur de la Pampa et de la forêt amazonienne, je vous invite à m’accompagner dans un lieu absolument époustouflant, situé à quelques encablures de la Paz, la capitale la plus haute du monde.  La Bolivie recèle de lieux comme ceux-ci, méconnus, sous-exploités, parfois difficile d’accès, et…

Lire plus

Well… comme 2023

Au terme de quatre années de mouvement perpétuel, à jouer au saute-frontière, à l’oiseau migrateur et à dépasser mes limites par tous les moyens de transport ou d’évasion possibles :  L’avion, la voiture, le campervan, la littérature, la marche à pied, le bus, le deltaplane, l’écriture, la pirogue, le catamaran, le 4×4, la moto, la…

Lire plus

Il s’en est fallu de peu…

Après trois jours de pause dans la ville de Cochabamba, située au centre de la Bolivie, où nous fêtâmes le réveillon de Noël, la Chevauchée sauvage repris la route en ce mardi matin, sous les hospices d’un impeccable ciel bleu.  Sur la selle arrière, confortablement installée et emmitouflée pour affronter les Andes, mon amie Catherine…

Lire plus

L’aventure ne fait que commencer

Encore tant à explorer et à découvrir de cette planète qui embellit mes jours de ces rencontres vivifiantes, mais assombrit mes nuits insomniaques de ces constats parfois si décevants, qui me conduisent à penser que nous ne méritons pas cet éternel et inépuisable cadeau de Noël: notre Terre …

Lire plus

Se prendre pour des Dieux

L’indécente tendance des hommes à se prendre pour des dieux et à proliférer, érigeant des cités prétentieuses et sans âmes, oubliant la Nature prodigieuse dont ils ne sont que les fruits. Des enfants prometteurs et féconds mais amnésiques… oublieux de leurs véritables racines et de leur responsabilités ici-bas !

Lire plus

Car, né de voyages…

Deux jours après que l’Argentine aie remporté la coupe du Monde de football, au terme d’un match homérique contre la France, et il n’est pas déraisonnable de penser que Lionel Messi soit parvenu à remplacer le Dieu Maradona dans le cœur des Argentins, par son palmarès inégalé dans l’histoire du football. Cinq millions de personnes…

Lire plus

Seul, sur ce fragment de monde

Seul, sur ce fragment de monde à la beauté vertigineuse.Ce bout de monde où la vie est une pente, une bourrasque de vent inamical, une tempête de neige incessante, une symphonie de silence, une crevasse sur le visage des habitants et une congère qui engloutit leur cœur minéral,Bout du monde chatoyant comme une rivière de…

Lire plus

la Terre: le seul bleu ballon rond…

Tout un continent, dans lequel le football est une religion, retient son souffle pour voir le Messi, à défaut de marcher sur l’eau, voler sur un rectangle de gazon. Toute l’Amérique Latine retient son souffle et se range comme une seule âme derrière l’Argentine désargentée mais si pleine de vie. Non loin de là, dans…

Lire plus

Un monde en noir et blanc

Si le but de la société moderne était de transformer les citoyens en acheteurs compulsifs, en drogués chroniques de la dépense inutile, et si l’objectif non-avoué du capitalisme, assoiffé de croissance à tout prix, était de nous décérébrer, par le truchement de la télévision (formidable robinet à mauvaises nouvelles et à programmes lénifiants) et de…

Lire plus

Une vie qui ne manque pas de sel

« Vieillissant, je ne me dis pas que les promenades en bord de mer seront de moins en moins nombreuses mais je me dis que les attaques de la nostalgie vont se faire de plus en plus fréquentes. Et c’est normal car j’ai plus de passé que d’avenir, donc dans l’équilibre de mon psychisme, il…

Lire plus

Que le meilleur gagne

Dans un monde idéal, l’invraisemblable beauté du monde, la prodigieuse observation du vivant, quelques vers quotidien de poésie, une véritable fraternité, le respect de la liberté individuelle, la préservation et le partage intelligent du bien commun, devraient amplement nous suffire à trouver notre place sur terre, à vivre quelques belles années et à œuvrer pour…

Lire plus

Le train ne siffle plus

À plus de 3000 mètres d’altitude, dans le désert de l’altiplano, le cimetière de trains d’Iguazu. Mise en service en 1890 pour relier les mines boliviennes à Antofagasta, sur la côte pacifique, chilienne, c’est train concurrent leur heure de gloire et transportèrent, entre autre, des wagons entiers d’or et d’argent.  Mais la guerre boliviano-chilienne pour…

Lire plus

Un père Noël bien vivant

« Attention: nous avons la preuve que le Père Noël est bien vivant ! Ceux qui suivent Frédéric Pie, l’écrivain-voyageur dont nous avons publié les livres, savent que sa particularité est… d’être en voyage. Donc pas facile d’organiser une dédicace avec cet auteur. Sauf que… Sauf que… Frédéric a de l’imagination. Et il propose une…

Lire plus

J’écris

J’ignore tout de l’avenir que les hommes s’évertuent à obscurcir Aussi, serait-il folie d’écrire au futur, des mots qui ne sont que vaines prières Même si je le veux, je ne peux ciseler la moindre phrase à l’encre sympathique de l’Espérance Et serai bien incapable d’exprimer la moindre idée incandescente et lumineuse Car je sais…

Lire plus

Les indiens sont très réservés

La région de Misiones, dans le nord de l’Argentine, le sud-est du Paraguay et le sud-ouest brésilien regorgent de communautés Guaranis et d’une nature encore à peu près protégée. Pour combien de temps?  J’ai une tendresse particulière et un profond respect pour tous ces peuples autochtones qui ont été massacrés, exploités et asservis par l’homme…

Lire plus

Seul sur le Toi du monde

Trois jours extraordinaires de retrouvailles avec les Andes, en direction du nord de l’Argentine, avec quelques détours. Parti de Tucuman, pour déjeuner à Tafi del Valle et dormir à Cafayate, après un diner dans un de ses vignobles d’altitudes. Retour le lendemain sur la piste pour un second round en direction de Molinos dans l’espoir,…

Lire plus

Un seul devoir : se réinventer !

En stage dans los Esteros del Ibera (Galarza) pour apprendre à devenir un véritable Gaucho, le roi de la Pampa, le cador de l’Asador, un vrai garçon de ferme… Normalement, le fait d’être Sagittaire, ascendant Sagittaire, me prédispose car un homme sur un bourrin (à moins que je ne sois qu’un bourrin un peu chevaleresque…;-) est constitutif…

Lire plus

Tutoyer les Dieux

Étape du jour. 195 Km pour rejoindre Cafayate et ses vignobles d’altitudes, en traversant des paysages éblouissants. Quel bonheur de retrouver la Cordillère des Andes, la plus longue chaîne de montagnes au monde, qui s’étend sur plus de 7000 Km du Nord au Sud. Je l’avais assidûment fréquentée lors de mon précédent séjour mais j’avais…

Lire plus

Les mystères de la route

Chaque jour amène son lot de surprises et de distractions, au voyageur attentif, même quand son programme promet d’être d’un ennui sans nom. Le cadre général de ce programme consistait à traverser une grande partie de l’Argentine d’Est en Ouest pour rejoindre en deux ou trois étapes, la ville de Tucumán (de son vrai nom…

Lire plus

Saute-muraille

Écrivain-voyageur n’est pas un métier facile. Cela consiste à osciller en permanence entre les écrits vains d’un voyageur impénitent, et les kilomètres emplumés parcourus par un drôle d’oiseau migrateur. À l’autre bout, l’éditeur conseille à l’aventurier-poète « lis tes ratures et tourne la page, délaisse cette existence qui n’est qu’une couverture! » Franchement! Ce n’est pas un…

Lire plus

Coeur de Pierre

Je viens d’apprendre le décès d’un très bon ami, un homme au grand coeur. Ce coeur justement qu’il portait en bandoulière qui s’est brusquement arrêté, un soir, chez lui, seul, revenant d’un dîner amical. Mon ami, Pierre Richard, infatigable entrepreneur et fondateur de l’Atelier du vin, aura désormais le temps de lire mes chroniques et…

Lire plus

Signe ce que tu éclaires

Après une nouvelle journée exceptionnelle au milieu de la nature riche d’enseignements, Au cœur d’une faune abondante et d’une flore si inspirante dans sa diversité, il n’y guère d’autres possibilités que de savourer avec délectation ce temps qui s’offre à moi, avec générosité et son indubitable part de divin… Un hamac accueillant. Des heures de…

Lire plus

Une espèce si éphémère

Loin de moi l’idée de réécrire la passionnante histoire des Missions Jésuites, fondées au XVIIème siècle, qui donnèrent leur nom à la région située à l’extrême nord de l’Argentine, Missiones, et qui s’étendent aussi sur une partie du Paraguay et du Sud-Brésil. Inutile donc de paraphraser les multiples sites touristiques ou culturels qui existent sur…

Lire plus

Dans la peau des premiers explorateurs

La région de Misiones, terre ancestrale des Indiens Guaranis, située à l’extrême nord de l’Argentine, est connue pour les incontournables chutes d’Iguazu, à la frontière entre le Brésil, le Paraguay et l’Argentine. Dans une précédente chronique, nous avons eu l’occasion d’aller ensemble déambuler sur les eaux de la rivière Iguazu et assister en images à…

Lire plus

Des kilomètres… au conteur

Écrivain-voyageur est un métier de routier avant d’être un sacerdoce de plume.  On se dépense sans compter en kilomètres, pour parvenir à noircir des centaines de mètres de pages blanches. Si l’on m’avait dit que devenir écrivain-voyageur c’est attraper une maladie incurable, par définition chronique, je ne l’aurait pas cru ! On a beau être…

Lire plus

Signe des Dieux

Comment ne pas être bouleversé par cette chanson inédite de Michel Berger, sortie le 7 octobre à l’occasion des 30 ans de sa disparition?  Alors que je m’apprête à reprendre la route sous un ciel d’un bleu optimiste, quittant Iguazu pour m’enfoncer dans les chemins de traverse de la région de Misiones, au nord de…

Lire plus

Dame Colette

Si vous n’avez pas lu l’une de mes chroniques, intitulée « Le pouvoir du livre » où je faisais part d’une lettre bouleversante que mon éditeur m’avait faite parvenir, écrite par une dame de 82 ans, lectrice de mon premier livre, vous passerez sans doute à côté de cette nouvelle chronique. Je vous recommande donc de prendre…

Lire plus

Celle de la Terre

Permettez-moi de vous parler d’une personne qui a changé ma vie. Un long chemin, fait de hasard, de chance, de volonté mais aussi de désir, d’admiration et d’inquiétude, m’a conduit jusqu’à elle. Ce fut une rencontre bouleversante, de celle qui change nos priorités et en définitive, notre trajectoire de vie.  Mais laissez-moi vous parler d’elle,…

Lire plus

Libre, mais surtout Vivant !

J’avoue que je n’ai rien à ajouter à ces mots de mon éditeur. Heureusement que je suis bronzé pour qu’on ne voie pas ma pudeur rosissante;-) Ou plutôt si ! Je compte sur vous pour passer le mot, pour m’aider à faire la promotion de ce nouveau bébé dont je suis particulièrement fier. Je compte…

Lire plus

L’ivresse de la chute

Pour être sincère, je n’ai rien à écrire ou à dire de personnel sur les chutes d’Iguazu, si ce n’est que je crois n’avoir jamais été confronté à une telle beauté, du moins sur cette planète et dans cette vie ! C’est à pleurer. La chair de poule devient votre plus beau symptôme. La preuve…

Lire plus

300

Tout l’art du voyage consiste à accepter les coups du sort, à prendre les choses comme elle viennent en se disant, avec un brin de sagesse, que rien n’arrive finalement par hasard. Le nomade, pour qui le voyage est en même temps un métier et une profession de foi, doit fréquemment s’adapter aux imprévus, savoir…

Lire plus

On prend un café ?

Bien sûr, on peut boire un café très simplement, sans cérémonial, presque machinalement, en pénétrant dans un café et en commandant au serveur ce breuvage revigorant, qui est le second breuvage le plus bu au monde, après l’eau. On peut aussi participer de manière anonyme et discrète, sans trop se poser de questions, à la…

Lire plus

Le nomade, ce drôle de ouistiti

Le nomade, débarrassé de tout ce qui encombre, n’a plus que deux luxes à sa disposition: dérégler sa boussole ou bloquer les aiguilles de sa montre.  Arpenter le monde hors des sentiers battus, pour n’y croiser aucune horde de touristes et instagrameurs en train de prouver au monde qu’il ont une vie formidable, est la…

Lire plus

Livre d’images

Dans le centre de Rio de Janeiro, aujourd’hui un quartier très populaire, pauvre et délabré, où la religion dominante est devenue le commerce, se trouve un joyaux: le Real Gabinete Português de Leitura. Je vous épargne la traduction;-)  C’est un sanctuaire sublime pour les mots qui y sont abrités, au milieu d’un océan de chiffres…

Lire plus

Le portrait d’un oiseau

Pour faire le portrait d’un oiseau En voyage au Brésil Trouver d’abord une cage Inutile de l’accrocher à un arbre Sympathiser avec l’arbre Un Eucalyptus de préférence Et demandez-lui poliment De bien vouloir tenir la cage Essayez de trouver un oiseau Assurez-vous qu’il ne soit bien docile Enfermez-le à double tour Mettez lui une bonne…

Lire plus

Les cris vains du voyageur

Mon blog de voyage ne doit se limiter à n’être qu’un rendez-vous intime avec ceux qui me font l’amitié de me suivre dans mes périgrinations. Je l’espère comme une plateforme de bifurcation, un Cap Canaveral vers l’ailleurs, un site de rencontre pour voyageurs sincères et l’occasion de découvrir des maîtres-voyageurs: baroudeurs invétérés, poètes inspirés, scientifiques…

Lire plus

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.


Abonnez-vous à mon blog

Recevez directement le nouveau contenu dans votre boîte de réception.