Pérou 1

Frontière équatorienne – Jaen – Chachapoyas – Tarapoto (Amazonie) – Lima – Pisco – Huancavelica – Ayacucho

Après plus d’une cinquantaine de jours passée dans ce pays aussi fascinant que séduisant, je comprends enfin ce que signifie le dicton populaire : « C’est pas le Pérou! ». Tout l’or du monde ne pèse pas lourd face aux rencontres que j’y ai faites, à la gentillesse des péruviens, à sa culture forte et folklorique, à l’enchantement des paysages qui sont parmi les plus beaux que j’ai pu voir dans ma vie, sans compter les leçons de vie que la Cordillère des Andes ou la forêt amazonienne m’ont enseigné et desquelles je suis revenu profondément changé ! Ne manquez pas le petit film de 3 mn que je glisse ici (cliquez pour vous envoler vers le futur) et qui tient davantage du documentaire que d’une simple publicité. Rien n’y est exagéré et c’est un pâle échantillon de ce qui vous y attend.

Après des mois passés à circuler à bord de voitures, de bus, de campervans, de ferries et d’avion, j’ai éprouvé le besoin d’être encore plus libre, plus en contact avec les éléments, de pouvoir bifurquer quand bon me semblerait et d’expérimenter un voyage plus aventureux, plus émouvant, de flirter avec le risque… C’est ainsi que j’ai acquis à Lima une moto, une Kawasaki KLR 650 cc de 10 ans d’âge, endurante, fiable, réparable par tout bon garagiste perdu dans les Andes ou la Pampa… C’est une des meilleures décisions que j’ai prises dans ma vie, avec celle de partir faire le tour du monde et de tout bazarder !

Je vous invite à voyager à mes côtés et à découvrir dans mon livre « LIBRE – Ecrire sur les chemins du monde  » l’intégralité de mes chroniques de voyage ; ce blog n’en regroupant qu’une partie, essentiellement inédites.

Compétition de Tuk-tuk dans les rues de Jaen