Le portrait d’un oiseau

Pour faire le portrait d’un oiseau

En voyage au Brésil

Trouver d’abord une cage

Inutile de l’accrocher à un arbre

Sympathiser avec l’arbre

Un Eucalyptus de préférence

Et demandez-lui poliment

De bien vouloir tenir la cage

Essayez de trouver un oiseau

Assurez-vous qu’il ne soit bien docile

Enfermez-le à double tour

Mettez lui une bonne réserve de graines

Et partez faire un tour

N’hésitez pas, faites un long tour

Un tour du monde si vous voulez

Et puis un beau jour

revenez voir l’oiseau 

pensant qu’il est triste et encagé

Mystère et boules de gomme.

Disparu. Porte fermée. Cage emprisonnée.

L’oiseau a changé de branche

Il est sous d’autre cieux

Libre et sacrément vivant

Il revient parfois, voir son ami l’arbre

Qui gentiment l’a libéré

Quand vous étiez vous même accaparé 

Enfermé dans la cage de votre to do list

On entend parfois l’oiseau chanter

Tiens ! Hier il était revenu

Quelqu’un l’a vu ou aperçu

Il écrivait ses plus belles feuilles.

Bon, cessons la plaisanterie et laissons à Jacques Prévert et à Yves Montand, avec leurs talents combinés, nous rappeler comment faire sérieusement le portrait d’un oiseau. 

Regardez cette incongruité de la nature, cet arbre qui est entré dans la cage et qui la tient, sans doute après avoir libéré l’oiseau…

POEME DE JACQUES PREVERT 

Comment faire le portrait d’un oiseau 

Peindre d’abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d’utile
pour l’oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans une forêt
se cacher derrière l’arbre
sans rien dire
sans bouger…
Parfois l’oiseau arrive vite
mais il peut aussi bien mettre de longues années
avant de se décider
Ne pas se décourager
attendre
attendre s’il le faut pendant des années
la vitesse ou la lenteur de l’arrivée de l’oiseau
n’ayant aucun rapport
avec la réussite du tableau
Quand l’oiseau arrive
s’il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l’oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
fermer doucement la porte avec le pinceau
puis
effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l’oiseau
Faire ensuite le portrait de l’arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l’oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l’herbe dans la chaleur de l’été
et puis attendre que l’oiseau se décide à chanter
Si l’oiseau ne chante pas
c’est mauvais signe
signe que le tableau est mauvais
mais s’il chante c’est bon signe
signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucement
une des plumes de l’oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau.

Publié par

Entrepreneur, écrivain et globe-trotter. L'homme le plus léger, le plus libre et le plus heureux du monde;-)

Un commentaire sur « Le portrait d’un oiseau »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s