Arrêt sur image

L’un des secrets d’un voyage au long cours est de savoir se faire plaisir de temps en temps. 

C’est savoir joliment écorner son budget pour s’offrir une (ou quelques nuits) dans un lieu plein de réconfort, après des jours à bouffer la poussière des grands chemins.

C’est s’octroyer une pause de silence et d’immobilité dans un écrin magnifique, comme une ponctuation d’une semaine intense de trépidation et de chaleur, à dormir sous la tente, à faire déborder son crâne d’images et de souvenirs à ne plus savoir qu’en faire. Nécessaire arrêt sur image pour faire le point et calmer cette beauté en folie, éprise de kilomètres.

C’est confiner quelques heures le vagabond remuant et  impatient dans un Lodge d’exception, le condamner au mutisme et le forcer au repos, pour libérer l’autre part de soi, l’écrivain qui a besoin de temps pour relater les aventures des derniers jours et en tirer des leçons à partager.

C’est enfin, vivre ces heures de douceur en goûtant au privilège d’être le seul hôte de ce lieu d’exception, à se demander où sont passés tous les êtres humains et pourquoi ils refusent de vivre avec un tel acharnement. 

Après des jours à rallonge et des kilomètres interminables sur des pistes de sable et de vent, à voir ce que les Dieux ont crée de plus beau sur cette planète, c’est un pur bonheur d’aller butiner du bout des lèvres, du bout des yeux, ce que les hommes savent réaliser de mieux en ce bas monde: un certain art de vivre !

Publié par

Entrepreneur, écrivain et globe-trotter. L'homme le plus léger, le plus libre et le plus heureux du monde;-)

Un commentaire sur « Arrêt sur image »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s