Ciel parisien

Ces ciels parisiens me manqueront.

Nul doute cependant que les dieux disposent des mêmes pinceaux pour peindre les cieux exotiques, tropicaux ou océaniques avec la même débauche de créativité.

Et je ne doute guère de l’obstination mondialisée des hommes pour zébrer, partout où je lèverai les yeux, cette toile nuageuse de grands traits blancs ou argentés avec le stylo de leurs aéronefs empressés…

Le monde est un atelier d’artistes célestes. Je viens de recevoir mon invitation au vernissage qui débutera mardi 6 novembre à Roissy Charles de Gaulle.

Publié par

Entrepreneur, écrivain et globe-trotter. L'homme le plus léger, le plus libre et le plus heureux du monde;-)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s