Où mes pas me mènent…

J’habite où mes pas me mènent

Je viens d’un pays effacé par le ressac du passé

Comme une trace de souvenir sur le sable submergé

Parfois la clarté de mes rêves enluminés me précède

Souvent mon ombre empesée de nostalgie me devance

Je ne suis au zénith de moi-même que dans le présent de l’instant

Les rayons qui me portent effacent mes sombres regrets

La vie ne vaut d’être vécue que dans un subtil point d’équilibre

Vibrant entre l’action impétueuse et l’humble contemplation éveillée

En grand écart entre le tango des idées et la performance du muscle

Tout homme bivouaque sous une voûte constellée d’infini

Avec le fol espoir de se réaliser

De trouver un sens au grand chambardement de l’Univers

Arpentant le champ des possibles

J’avance vers l’homme flamboyant que je crois pouvoir devenir

Je fuis celui que j’ai trahi par lâcheté ou compromission

J’adresse mes projets en tutoyant les Dieux

Plutôt que de rire de mon pitoyable impact 

Je ne suis au final qu’un flocon présomptueux

Dans l’interminable tempête de neigeDe ce monde frappé de canicule.

Publié par

Entrepreneur, écrivain et globe-trotter. L'homme le plus léger, le plus libre et le plus heureux du monde;-)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s