La tête dans la Lune…

“Tu as laissé dans l’herbe et dans la boue tout un hiver souffrir le beau parasol rouge et rouiller ses arêtes, laissé la bise abattre la maison des oiseaux sans desserrer les dents, à l’abandon laissé les parterres de roses et sans soin le pommier qui arrondit la terre.

Par indigence ou distraction tu as laissé tant de choses mourir autour de toi qu’il ne te reste plus pour reposer tes yeux qu’un courant d’air dans ta propre maison — et tu t’étonnes encore, tu t’étonnes que le froid te saisisse au bras même de l’été.”

Guy Goffette

(Photos prises aux environ de La Paz – Valle de la Luna.)

Publié par

Entrepreneur, écrivain et globe-trotter. L'homme le plus léger, le plus libre et le plus heureux du monde;-)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s