Extinction en ligne droite

Sur les 1500 km que nous venons d’effectuer en quasi ligne droite, cap plein nord, à travers la Patagonie, nous n’avons pas croisé un seul insecte !

Aucun insecte sur le carénage de la moto, ni sur l’étroit pare-brise déflecteur, ni sur la visière du casque intégral, et aucun cadavre sur le sourire béat du pilote, heureux de fendre la pampa à la recherche de températures plus clémentes!

Ce n’est certainement pas la variole du singe qui provoquera la disparition probable de l’humanité, mais de l’extinction évidente et accélérée du vivant, dont nous dépendons cruellement!

Et allez expliquer aux argentins qu’il faut arrêter de produire et de manger de la viande, eux pour qui la parrillada, les asados et autres barbacoas sont une religion ! Ils vont au culte quasiment chaque jour…
Il faut dire que la viande est bonne, qu’ils ont une véritable science de la cuisson et que les bovins s’élèvent seuls sur d’immenses pâturages.

Publié par

Entrepreneur, écrivain et globe-trotter. L'homme le plus léger, le plus libre et le plus heureux du monde;-)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s