Ecrivains sans papier

« Le monde est quand même mal fait ! », me faisais-je la réflexion ce matin.

Tous les livres qui existent devraient être vendus dans des « Livrairies ». Et Seul mon bouquin, qui s’intitule Libre, devrait être vendu exclusivement dans les Librairies.

Et ce n’est pas de ma faute si les Livrairies n’existent pas encore;-)

Petit hommage en forme de pirouette pour ces temples de la littérature, où les écrivains se livrent et les lecteurs butinent. Ces ambassades de papier où l’on peut se réfugier pour errer librement au milieu des mots, comme des abeilles dans un champ fleuri, tourner les pages comme on fait tourner les tables pour y lire une partie de notre avenir, sans aucun doute baigné par des heures de lecture merveilleuses.

Hommage à ces librairies qui nous livrent en vrai le secret des histoires fabuleuses, la poésie de la vie, de philosophiques tentatives pour expliquer l’existence, les secrets de l’âme humaine et surtout, où l’on peut errer et découvrir, tel des explorateurs de la langue française, ces hommes et ses femmes qui écrivent sans relâche sur les chemins du monde !

Alors en attendant l’ouverture des Livrairies, je consens à héberger sans condition, dans mes innombrables librairies, tous les écrivains et poètes, souffleurs de mots des quatre coins du monde, pour qu’ils ou elles ne deviennent pas des sans papiers…

Publié par

Entrepreneur, écrivain et globe-trotter. L'homme le plus léger, le plus libre et le plus heureux du monde;-)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s