Des chiffres et des lettres

Bonjour 

(Ne pouvant dire « Monsieur » ou « Madame » dans la mesure où ce courrier type est signé par Sylvain MOREAU, le directeur des statistiques d’entreprises de l’INSEE, mais que celui-ci délègue toute éventuelle réponse à une adresse mail impersonnelle;-)


Je viens de recevoir votre courrier comminatoire m’informant de ma non réponse à une enquête statistique de l’INSEE (fichtre !)  et me menaçant de mise en demeure, allant jusqu’à me prévenir que vous allez établir un constat de non-réponse et que mon dossier sera soumis pour examen au Comité du Contencieux des Enquêtes Statistiques obligatoire du Conseil national de l’information statistique. (Notez que je mets bien en gras, comme vous dans votre courrier, le « Comité du contentieux » dont vous me menacez, comme si les foudres de cet auguste groupuscule de fonctionnaires, énième comité Théodule dont la France regorge allait me mettre dans tous mes états !…)


Pour votre information, La société INTERACTIVE PARTNERS n’a plus aucune activité depuis 2018 et sera fermée avant la fin du troisième trimestre de cette année. Je vous écris, en ce qui me concerne, du fin fond du Botswana, un pays dont les mises en demeure sont souvent létales et pas aussi réjouissantes que les vôtres, et dont l’administration est moins bien rodée que celle de l’INSEE, ce dont je vous félicite. 


J’effectue depuis trois ans un tour du monde à l’autre bout de la planète (Planète « Terre », je précise, au cas où vos prérogatives statistiques couvriraient d’autre planètes, tant vous semblez habiter et travailler loin des réalités de notre monde). Etant tellement éloigné de vos préoccupations gauloises et comptables, n’ayant plus la moindre activité économique depuis des lustres et me consacrant désormais au merveilleux métier d’écrivain-voyageur (que je vous recommande si vous souhaitez un jour accéder à un soupçon de bonheur), je fréquente des territoires où le wifi, les enquêtes statistiques et les lettres de relance sont des inventions modernes dont les habitants se gardent bien d’user, du moins avec la même ferveur que celle dont vous êtes l’ambassadeur, illustrant l’obsession technocratique et démontrant que notre belle nation est impeccablement administrée. 


Mais comme disait le Président Pompidou: « Arrêtez d’emmerder les français! »…


Je n’ai pas eu le privilège ou la souffrance (selon les cas) de demander la moindre aide de l’Etat durant de la période particulière que le monde vient de traverser. Mais je tiens à votre disposition une liste impressionnante d’amis entrepreneurs qui ont perdu les économies d’une vie, qui ont mis la clé sous la porte, qui ont du licencier des dizaines d’employés, qui n’ont pu compter sur aucune aide car ils venaient juste de se lancer dans la création d’entreprise sans aucune antériorité permettant de justifier d’un chiffre d’affaires, sans compter tous ceux dont les secteurs se sont effondrés et qui sont aujourd’hui dans une telle colère qu’ils vont lire votre lettre et ma réponse sans aucune incrédulité, tant ils sont coutumiers des absurdités administrative française et victimes depuis tant d’années d’une technocratie hors-sol dont notre magnifique pays se passerait bien. S’il serait hautement souhaitable d’envoyer une grande partie de la haute fonction publique effectuer un tour du monde pour lui ouvrir les oeillères et la reconnecter aux réalités du monde, mais hélas cela risquerait de creuser encore plus les finances publiques et de contraindre encore le gouvernement à imprimer de l’argent magique!


Vous pouvez donc adresser mon dossier à votre Comité du contencieux, m’envoyer vos huissiers, vos avocats, vos censeurs, le GIGN, et la Sainte église catholique pour excommunication, j’aurais plaisir à les recevoir dans le désert du Kalahari où je me trouve, où l’on ne communique qu’en envoyant depuis un avion des bouteilles de Coca-Cola (les Dieux sont vraiment tombés sur la tête !), et nous auront de passionnantes discussions au coin du feu sur le sens de la vie, la quête de la liberté, le bonheur que procure le voyage au long cours et la beauté de la planète.


Mes sincères salutations à Monsieur Moreau qui n’a pas de mail, à votre Comité des sages statistiques ainsi qu’à tous ceux qui croient que le monde est une succession de chiffres et de probabilité, en oubliant malheureusement qu’il est avant tout composé d’humains sincères, entreprenants et courageux!

Frédéric Pie
Ex. entrepreneur / Globe-trotter dur à suivre (selon mon éditeur) / écrivain particulièrement LIBRE

Publié par

Entrepreneur, écrivain et globe-trotter. L'homme le plus léger, le plus libre et le plus heureux du monde;-)

6 commentaires sur « Des chiffres et des lettres »

  1. Tellement vrai, l’administration ne connaît que la menace méchante et avilissante pour faire rentrer dans un droit chemin hypothetique (et concrètement uniquement dans leurs esprits tordus) les français qui ont pris un risque pour faire marcher l’économie, chose que ces petits tout petits fonctionnaires n’oseront jamais faire tant ils connaissent la pénibilité astronomique de l’administration qu’ils servent. Un jour peut être, les choses changeront, mais c’est pas demain la veille!

    Aimé par 1 personne

  2. Ça soulage…! Ubu, Courteline, les machines à perdre, à embrouilles et à emmerder le monde ont encore de beaux jours ici…Par contre l’avenir de la jeunesse et de la recherche, le développement durable, les libertés publiques et les relations humaines iront se faire voir un peu plus loin…

    (Ps : l’Insee (site officiel) définit ainsi l’Entreprise (définition 2019) : « L’entreprise est la plus petite combinaison d’unités légales qui constitue une unité organisationnelle de production de biens et de services jouissant d’une certaine autonomie de décision, notamment pour l’affectation de ses ressources courantes. » Clarté et humanité… Bonne suite !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s